Intervenants

Bayarbaatar Davaasuren

Issu d’une famille d’éleveurs de chameaux, Bayarbaatar Davaasuren est originaire de la région ouest de la Mongolie, le Gobi-Altaï, où se rencontrent les montagnes de l’Altaï et l’immense désert de Gobi.

Jeune musicien, chanteur et danseur de Mongolie, Bayarbaatar Davaasuren trouve sa particularité dans le chant diphonique : chant de gorge qui s’accompagne à la vièle morin-khuur, instrument traditionnel de Mongolie. Le morrin-khuur ou khiil-khuur est la vièle-cheval du poète et devin des steppes. La caisse de résonance de forme trapézoïdale est recouverte d’une peau de chèvre. Au sommet du manche trône une tête de cheval ou de dragon. Les oreilles de l’animal constituent les chevilles qui servent à tendre deux cordes en crin de cheval.

Il est également directeur du Théâtre des Traditions à Oulan Bator.
Il a participé à « Loup bleu », chorégraphie de Kilina Crémona présentée en 2000 lors de la biennale de la danse.

 

Patricia Mazoyer

Patricia Mazoyer raconte en français illustrant sa parole de signes de mains de la langue des signes française (LSF). Formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Lyon, elle joue, chante puis anime une émission radio quand sa vie prend une tournure inattendue : elle découvre qu’elle est un peu sourde.
Passée inaperçue cette surdité légère l’a considérablement gênée : elle se souvient, troublée… de ses difficultés pour apprendre à lire… et de ses conséquences…
L’audition restaurée (grâce à la chirurgie), dans une quête identitaire elle apprend la Langue des Signes. Devenue bilingue français et langue des signes – il lui arrive de rêver en langue des signes – elle travaille pour et avec les sourds. Elle crée la Compagnie de la Main Tatouée en 2000, raconte en solo et en Duo avec conteuses et conteurs sourds, écrit les histoires dont elle a besoin pour parler de la surdité (le Père Noël sourd, le Serpent qui parlait tout le temps, Les Lunettes rouges…), pour un public mixte de sourds, de malentendants et d’entendants, petits et grands.
www.maintatouee.org

 

Joel Chalude
Sourd bilingue

Joel Chalude est sourd profond, mais parfaitement bilingue. Ce qui, comme il le dit lui-même, lui permet d’avoir la « langue bien pendue » et de s’en servir!
1er Prix de l’Ecole Internationale du Mime Marceau, Joel Chalude est un artiste complet, qui manie avec le même bonheur mime et théâtre bien sûr, mais également la danse (il collabore au spectacle « Et le vaisseau cingla… » de Kilina Cremona, ou encore avec Karin Waehner), la mise en scène de théâtre ou de cinéma (collaborations avec Ariane Mnouchkine, il est également le réalisateur de « Pinto » avec Claude Piéplu et Jean-Claude Dreyfuss qui reçut le prix de la prestigieuse Fondation Thomson), ou encore le métier de clown, notamment au sein du Cirque Bouglione.
www.joelchalude.com

 

Hubert Hazebroucq

Hubert Hazebroucq aborde la danse classique avec J. Merkle et la danse contemporaine avec Annie Legros (Théâtre du Mouvement – Lyon) et Pierre Deloche (Sous le ciel exactement – 2000 – Rituel temps – 2001). Il aborde également la danse baroque avec la compagnie Talon Pointe avec laquelle il danse jusqu’en 2001 et avec Christine Bayle (Cie l’éclat des muses). Il a rejoint les Ateliers Desmaé en 2001.